UNE JOURNEE DE SENSIBLISATION AU COLLEGE DE GREASQUE

Posté dans : Actualité, Vie de l'association

Solidarité eau Sud dialogue avec 60 élèves de 5e sur ses missions et ses actions !

A la demande de leurs professeurs, M. Herrman et M. Pasquereau, Marcel Cadillon et Michel Ducrocq sont intervenus auprès des élèves de deux classes de 5° du collège Denis Moustier de Gréasque. Autour du thème de  l’eau en tant que ressource de base du développement, ils ont présenté  les solutions techniques adoptées par SES pour répondre à ces besoins vitaux en Afrique sur le village de TANGAYE au Burkina-Faso (Afrique de l’Ouest) :

Deux objectifs :

  • sensibiliser les élèves à la problématique de l’eau dans le monde, à l’aide d’un quizz réalisé avant cette rencontre,
  • leur présenter le cas précis du village de Tangaye (4 300 habitants dont 60% d’enfants).

Marcel Cadillon s’est attaché à décrire le contexte de ce village de 4.300 habitants dont 60% d’enfants, en particulier un graphique montrant les relations entre les saisons (sèches et humides) et les cas de paludisme. La notion de ressources en eau souterraines  et le rôle des forages pour mobiliser cette ressource ont été expliqués par une coupe de terrain.

https://www.solidarite-eau-sud.fr/une-approche-globale-du-village-de-tangaye-au-burkina-faso/

 

 

 

 

SES est intervenu pour forer dans un premier temps :

  • Installer des pompes à motricité humaine (PMH), un château d’eau permettant d’alimenter en continu le centre de santé :

 

 

  • Construire de latrines en dur permettant, en évitant la dispersion des fèces, la propagation des maladies

dans une 3ième phase, développer des activités divers         pour fixer la population et éviter l’immigration des jeunes en particulier

:

  • permettre l’irrigation d’un jardin …….                  

 

Cet exemple de TANGAYE reste emblématique d’une approche globale : accès à l’eau potable, assainissement, irrigation, développement d’activités, formation des habitants afin de rendre durable les installations réalisées. Les effets sur l’état de santé ont été importants.

 

Quelques réflexions et réactions des élèves après cette conférence :

Jean : « J’ai retenu que cette association allait dans des pays où il y a peu d’eau propre pour installer des puits assez profonds pour avoir de l’eau pure. J’ai pensé qu’il faut continuer pour que toutes les personnes du monde aient enfin de l’eau propre. »

Léa : « C’est une association qui s’appelle «solidarité au sud». Cette association fait des projets pour aider des villages à avoir de l’eau potable. Comme le village de Tangaye au Burkina Faso, ils ont mis des pompes d’eau pour que les villageois de Tangaye aient de l’eau potable »

Anaïs : «  J’ai retenu que certains pays manquait d’eau à cause du climat, à cause des saisons sèches et à cause de la Terre mal entretenue mais l’eau est essentielle pour la vie des habitants même qu’ils sont obligés de faire plusieurs km pour trouver l’eau ou pour succomber à leur besoins. Mais les gens de l’association font construire des puits pour mieux les aider. J’en ai pensé que cette association est bien pour la vie des habitants car ils font tout pour les aider et ils essaient d’aider toute l’Afrique »

Tom : « Il y avait 3 hommes qui ont présenté leur travail: Ils cherchent de l’eau sous Terre pour savoir si ils peuvent trouver de l’eau de qualité pour que au moins ils boivent de l’eau potable, ils travaillent que dans le sud, il y a beaucoup d’enfants qui meurent à cause de l’eau non potable, pour travail c’est du bénévolat. J’ai pensé que c’est bien et ça peut nous pousser à utiliser moins d’eau »

 

 

Romane : « J’ai retenu que dans la ville de Tangaye au Burkina Faso, l’eau est indispensable pour faire pousser les plantes, boire et pour beaucoup d’autres besoins. Mais l’eau est une chose difficile à obtenir pour les habitants de Tangaye, il faut qu’ils marchent au moins trois km et au retour ils font 3km avec un seau de 20 L mais l’eau n’est pas potable ce qui rend malade les enfants. Ce sont les femmes qui vont chercher l’eau. Donc l’association leur est venue en aide. J’ai pensé que cela est bien qu’ils viennent les aider à survivre »

https://www.solidarite-eau-sud.fr/nos-realisations-par-pays/