Sangouléma (Burkina Faso) : un audit sur la phase 1 et une phase 2 en préparation

Des perspectives pour SANGOULEMA : la phase 2, un investissement de 79 000€ impactant directement 800 habitants, et le centre de santé ( 6 000 consultations par an) .

  • Alors que les pluies arrivent sur SANGOULEMA, nous venons d’apprendre que le Fonds Eau du Grand Lyon vient d’engager une évaluation de certains projets qu’il a financés en 2016 – 2017. Une délégation de PsEau et ACTEA (Réseau des Acteurs de l’Eau au Burkina Faso) a été mandatée et va se rendre à Bobo-Dioulasso et dans le village fin juin.
  • Pour la phase 2 du projet, deux demandes de financement ont été déposées auprès du Fonds Eau en mars 2018 et auprès de la Fondation Suez en avril 2018.
  • En cas d’accord, l’engagement de cette phase se ferait en novembre pour se poursuivre pendant la saison sèche et profiter ainsi de niveaux bas des nappes pour les travaux sur les puits de deux hameaux.